Vietnam -Cambodge

11 à 15 jours du 28/09/2020 au 10/10/2020
CONDITIONS
La DIFFICULTÉ

Moyenne

DESCRIPTION

A partir de 3350
Suppl single : 820

Estampes vietnamienne et temples d’Angkor

 

Voyage transfrontalier du Nord Vietnam au Cambodge dans un esprit d’exploration alternant visites culturelles, rencontres humaines, escales rurales, croisière exotique, et plages de sable fin.

Depuis Hanoi, la capitale modelée par un millénaire d’histoire jusqu’aux portes d'Angkor en passant par la splendide réserve naturelle de Pu Luong, la baie de Lan Ha, la cité impériale de Hue et la charmante ville de Hoi An. Fin de circuit à la découverte des splendeurs du royaume khmer à Angkor.

 

Jour 1 - Lu 28.09 : LIEGE / BRUXELLES / BANGKOK

Rendez-vous à LIEGE pour le transfert en navette à destination de l’aéroport de BRUXELLES.

Formalités de départ (enregistrement et police) et d’embarquement.

Envol par avion de ligne régulière Thai Airways à destination de HANOI via BANGKOK.

Vol TG 935 – BRUXELLES 13h30

Jour 2 - Ma 29.09 : BANGKOK / HANOI

BANGKOK 05h35

Changement d’avion.

Vol TG 560 – BANGKOK 07h45 – HANOI 09h35

Accueil par votre guide francophone et transfert à l’hôtel « La Belle Vie ».

Installation immédiate dans vos chambres pour un petit repos.

Hanoi est la capitale politico-administrative et historique de la République Socialiste du Vietnam. Appelée Hanoi depuis 1831, qui signifie « la ville à l’intérieur d’un fleuve », elle était originellement située dans un coude de la rive droite du fleuve Rouge. Cette cité millénaire du haut delta est aujourd’hui localisée à près de 100 kms de transfert routier des côtes du golfe du Tonkin.

Après un repos, départ avec votre pour une première visite de la ville articulées autour du centre historique : d’abord son cœur, avec une promenade le long du « lac de l’épée restituée », puis ses bruyantes ruelles commerçantes avec un tour animé en cyclo-pousse dans le Quartier des 36 corporations. Visite du temple de Ngoc Son. Ce sanctuaire construit en 1841, signifiant temple de la montagne de jade, accessible par le célèbre pont rouge « The Huc », est dédié à des génies confucianistes et taoïstes ainsi qu’au héros national Tran Hung Dao.

Déjeuner dans un restaurant en cours de visite.

Le soir, dîner au restaurant « Madame Hien », proposant une cuisine vietnamienne authentique dans une ancienne maison coloniale. Repas servi dans une atmosphère confortable et chaleureuse.

Retour à l’hôtel et logement.

Jour 3 - Me 30.09 : HANOI

Après le petit-déjeuner, court transfert vers le village de Dong Ngac, aux portes de la ville d’Hanoi.

A l’arrivée, rencontre avec une famille Hanoïenne, dont le maître de maison octogénaire est un ancien élève du Lycée public français Albert Sarraut. Cet établissement d’élite pour l’éducation des garçons en Indochine était en activité de 1919 à 1965. Depuis l’indépendance il est renommé Lycée Tran Phu et accueille toujours des étudiants en herbe. Echange d’une discussion ouverte avec la famille afin de se familiariser plus amplement à leur culture, traditions et vie quotidienne.

L’ancien village de Dong Ngac est non seulement connu pour être le « village natal des hauts mandarins lettrés » mais aussi pour contenir nombreux vestiges culturels et historiques. Par ailleurs, Dong Ngac est l’un des rares villages du delta du Fleuve Rouge à avoir conservé intactes ses caractéristiques culturelles et architecturales, malgré l’urbanisation rapide.

Puis escapade à pied vers la maison communale de Ve, ayant plus de 500 ans.

En 1653 elle fut rénovée, agrandie, et dédiée aux génies tutélaires du village. C’est un lieu solennel pour la réunion des notables et des événements les plus importants de la communauté.

Déambulation à travers un lacis de ruelles bordées de maisons séculaires, parfois disposant de portes anciennes ornées de motifs réalisés au pinceau. Ces ornements symbolisent la soif de connaissance des habitants, mais également leur attachement aux lettres et au savoir. Cheminement alors sur un petit chemin vicinal pavé de briques rouges, réalisé, selon les doyens du village, par les jeunes mariés pour relier les différents voisinages. Arrivée au temple familial de la lignée Do, érigé il y a plus de 300 ans, considéré comme la 2ème maison communale à honorer Dô Thê Giai, un haut fonctionnaire de la dynastie des Lê-Trinh (12-13me siècles). Il contient nombreux objets de valeur dont notamment des palanquins, gongs en bronze, sentences parallèles en caractères chinois, et autels.  Poursuite par la visite d’une pagode bouddhiste, au milieu d’un cadre bucolique et reposant.  Visite du marché local puis de la maison communale de Chem, sise au bord du fleuve Rouge.

Déjeuner dans un restaurant de spécialités locales et échanges d’une discussion ouverte afin de se familiariser plus amplement à leur culture, traditions et vie quotidienne.

Après le repas, visite du Temple de la Littérature. Cette magistrale représentation de l’architecture traditionnelle était dédiée, sous la période monarchique, au culte de Confucius, des lettres et grands lettrés du royaume. Centre spirituel mais aussi intellectuel car il abritait depuis sa fondation (1070) une école supérieure préparant aux concours littéraires : le Collège des fils de l’Etat. Continuation par le centre politico-administratif : visite de la Pagode au Pilier unique et promenade dans les jardins de l’ancien Palais du gouverneur d’Indochine (actuel Palais présidentiel) qui abrite également le modeste Logis sur pilotis d’Ho Chi Minh ; puis, à proximité, passage devant son Mausolée (visite de l’extérieur).

Le soir, dîner au restaurant Luk Lak, proposant une cuisine asiatique délicate, dans un décor élégant qui entremêle style classique et vintage.

Logement à l’hôtel.

Jour 4 - Je 01.10 : HANOI / TAM COC

Après le petit-déjeuner, trajet en direction du sud du delta du fleuve Rouge, à destination de la province de Ninh Binh et la fameuse « Baie d’Ha Long terrestre » ; nommée de la sorte en raison de sa ressemblance avec Ha Long.  Sortie de la réserve de Pu Luong en longeant le fleuve Ma en direction de Cam Thuy, jonction avec l’ancienne piste Ho Chi Minh. Bifurcation vers le nord en empruntant cette célèbre piste, dominé à l’ouest par le massif forestier de Cuc Phuong, le plus ancien parc national du Vietnam (créé en 1962). Au bout d’une cinquantaine de kilomètres sur cette route d’histoire, arrivée à Nho Quan, porte d’entrée de la province de Ninh Binh. Les vallées s’élargissent et se confondent progressivement avec la plaine du delta.  En fin de matinée, arrivée au district de Hoa Lu, situé au cœur du Complexe paysager de Trang An, inscrit en 2014 Patrimoine Naturel de l’UNESCO.

Hoa Lu fut la capitale des premières dynasties vietnamiennes indépendantes (968 à 1009), après plus de mille ans de domination chinoise. Visite du temple dédié à Dinh Tien Hoang.

Déjeuner de spécialités locales dans la demeure de Mme Dung, logée entre les pitons calcaires et la campagne éternelle du delta.

Après le repas, transfert à Tho Ha, petit village à l’ouest du complexe paysager de Trang An.

Puis, embarquement sur des petits sampans à rame pour pénétrer au cœur d’un labyrinthe de pitons calcaires. Navigation et traversée d’une longue grotte, dite “Grotte de Bouddha” en raison de la présence d’un rocher en forme de Bouddha allongé. Le sampan se faufile alors sur le cours d’eau, bordé de roseaux et serpente au milieu des montagnes karstiques.

Après environ 1h00 de navigation, débarquement à Linh Coc, et marche vers le Tam Coc Garden, petit Ecolodge niché au milieu des rizières et des pitons calcaires couverts de végétation : un véritable écrin d’hospitalité, de gastronomie et de romantisme, harmonieusement intégré au cadre de vie des paysans locaux.  Installation dans les chambres et temps libre.

Dîner et logement au Tam Coc Garden.

Jour 5 - Ve 02.10 : TAM COC

Après le petit-déjeuner, départ pour une heure de route en direction de Yen Mac, district rural au sud de la ville de Ninh Binh, au cœur même du delta du fleuve Rouge.

Arrivée au village et rencontre avec la famille hôte. Puis, excursion avec le maître de maison vers le marché du village pour vivre au rythme de la campagne vietnamienne. Le marché qui se tient sur un grand terrain est le lieu de rencontres des villageois échangeant les produits résultant de leurs activités agraires. Continuation par la visite du village et observation des activités agricoles des habitants (en fonction de la saison : piquage du riz, entretien des champs, récoltes…).

Retour à la famille d’accueil pour le déjeuner et partage d’un repas de spécialités locales.

L’après-midi, court transfert en véhicule jusqu’à Phat Diem, district côtier connu comme l’un de ceux ayant la plus haute proportion de catholiques du pays. Visite de la célèbre Cathédrale : appelée aussi la « Cathédrale de pierre » en référence à l’usage dominant de ce matériau et à sa base faite de marbre.

La cathédrale fut construite en 1891 sous l’impulsion du père Six, dans un style mariant l’architecture des pagodes bouddhiques et des églises catholiques : style d’ailleurs très symbolique de la nécessité, pour le catholicisme, de s’adapter à une culture imprégnée du bouddhisme. Elle forme avec une dizaine de monuments en pierre et en bois qui l’entourent un ensemble architectural unique en son genre. Les meilleurs sculpteurs et tailleurs de pierre du delta ont participé à sa construction. La pierre est omniprésente dans l’édifice : hautes tours, sanctuaires, portiques, murs, balustrades… Les sculpteurs ont créé les formes les plus inattendues, donnant vie à la pierre et célébrant les récits bibliques au travers d’un syncrétisme architectural original : dragons, phénix, licornes et tortues, mais aussi abricotiers, chrysanthème, bambous !

En milieu d’après-midi, retour au Tam Coc Garden et temps libre.

 

En option différentes activités sont disponibles – directement organisées par l’hôtel

(à la charge du voyageur) :

  • Cours de confection de cerfs-volants, de paniers en bambou.
  • Cours de broderie traditionnelle pratiquée dès 1225-1400, lorsque les rois Trans arrivèrent dans la région.
  • Cours de cuisine, dont la fabrication du Banh Chung (gâteau traditionnel pour la fête du Têt) et de la confiture de coco.

D’autres activités sont également possibles :

  • Marche à pied dans les hameaux autour du Lodge.
  • Visite de la grotte des Fées (Hang Mua) et montée d’environ 450 marches jusqu’au sommet d’un piton calcaire offrant une vue panoramique sur toute la région.
  • Traversée à vélo successivement de la pagode de Jade, de la vallée du Soleil, et du village de Dam Khe.

La “grotte de jade” qui fut autrefois considérée comme la deuxième grotte des cieux du Sud abrite trois petites pagodes construites au début du 18ème siècle. Dans le film « Indochine » les deux fugitifs viennent s’y abriter. La première pagode est adossée à la montagne au milieu d’un jardin luxuriant. L’accès à la seconde se fait par un petit escalier, tandis que la troisième, située encore plus haut, contient trois Bouddhas.

Et, avant le coucher du soleil, découverte du temple de Thai Vi.

Thai Vi est l’un des plus anciens temples du Vietnam. Il est construit au 13èmesiècle, après la victoire des Tran sur les mongoles en 1258, pour accueillir le roi père Tran Thai Tong qui, après avoir laissé le trône à son fils, souhaite se consacrer au bouddhisme.Thai Vi est ensuite dédié au culte des premiers rois de la dynastie Tran (1225 – 1400) et aux généraux qui ont dirigé la résistance contre l’agression mongole, à savoir Tran Huong Dao et Tran Quang Khai. Le Temple se trouve au milieu des rizières et pitons calcaires, au sein d’un environnement paisible. Son architecture originale en pierre obéit aux principes de la géomancie orientale.

Dîner et logement au Tam Coc Garden.

Jour 6 - Sa 03.10 : TAM COC / BAIE DE LAN HA

Après le petit-déjeuner, départ de Tam Coc pour la traversée d’ouest en est de l’immense plaine rizicole du bas du delta du Fleuve Rouge, grenier à riz du Nord.

Vers midi, formalités d’embarquement à bord de l’Ylang pour une croisière avec nuit à bord sur la merveilleuse baie de Lan Ha, baie parallèle à celle d’Ha Long mais moins touristique.

Limitrophes au Sud de la baie d’Ha Long, la baie de Lan Ha et les îlots de Ho Ba Ham se caractérisent par une moindre fréquentation touristique et la présence d’un grand nombre de maisons flottantes, entourées de fermes piscicoles. La baie de Lan Ha renferme par ailleurs les deux passes assurant l’accès à la haute mer.

Note : le guide francophone est à bord.

Installation dans les cabines pendant que la jonque met le cap vers l’ilot Da Chong, où se tient un phare érigé par les Français durant l’époque coloniale.

Le déjeuner est servi à bord alors que le bateau se faufile entre les îlots de Con Vit et de Gia Luan.

Ce secteur est encore préservé car peu emprunté par les navires croisant sur la baie.

Continuation vers la plage de Ba Trai Dao située dans la baie de Lan Ha. Cette baie possède environ 400 îles et reste garnie de plages isolées au sable fin.

Option de baignade ou d’activité kayak dans les eaux émeraude de la baie.

Retour sur le bateau afin de profiter du coucher de soleil sur le golfe du Tonkin.

Le soir, dîner de spécialités locales à base de fruits de mer servi au restaurant de la croisière.

Logement à bord.

Jour 7 - Di 04.10 : BAIE DE LAN HA

Aux aurores, possibilités de réaliser un cours de Thaï Chi sur le pont supérieur ou temps libre pour profiter de la quiétude des lieux :  parmi d’innombrables grottes et cavernes calcaires.  Ensuite, reprise de la croisière en direction des îlots de Ho Ba Ham se caractérisent par une moindre fréquentation touristique et la présence d’un grand nombre de maisons flottantes, entourées de piscines piscicoles.  La baie de Lan Ha renferme par ailleurs les deux passes assurant l’accès à la haute mer.  Traversé d’un premier village flottant de pêcheurs, foisonnant de viviers de poissons, situés généralement en dessous des habitations.  Après 1½ h de navigation, arrivée sur une plage et possibilité de baignade.  Arrêt sur l’île de Cat Ba pour une marche facile à travers la forêt subtropicale de son parc national.

L’imposante île calcaire de Cat Bà, qui forme, avec plus de 300 îlots rocheux l’archipel du même nom, se situe à 48 km à l’est de Haïphong et à une vingtiane de km au sud de la célèbre baie d’Ha Long.  Appartenant depuis 1994 à une réserve de biosphère de l’UNESCO, elle est célèbre pour son parc national qui occupe plus de la moitié de l’île.  C’est également l’île la plus importante du golfe du Tonkin, ouverte par une forêt tropicale dense abritant de nombreuses espèces faunistiques et floristiques indigènes (dont les serpents aquatiques, pythons, geckos et une espèce rare de singes endémiques, la Langur à tête dorée.

Après-midi libre pour flânerie, détente ou, pour ceux qui le souhaitent : kayaking.

Dîner et logement à bord.

Jour 8 - Lu 05.10 : BAIE DE LAN HA / HANOI / SIEM REAP

Réveil matinal pour profiter du soleil, les jours sans brumes, au-dessus des petites vagues de la baie.

Petit-déjeuner servi à bord, pendant que la jonque se met en route vers la zone isolée de Tra Bau pour pagayer en kayak ou dans une embarcation locale au milieu de ce canyon marin aux eaux émeraudes.

Retour sur la jonque et brunch servi à bord pendant que Ylang navigue vers l’embarcadère pour débarquer aux environs de 11h00.  Route vers Hanoï.

Transfert vers l’aéroport pour envol à destination de SIEM REAP.

A l’arrivée au Cambodge, formalités de visa et accueil à l’aéroport.

Transfert et installation à l’hôtel Victoria.

Dîner au restaurant de l’hôtel.

Logement.

Jour 9 - Ma 06.10 : SIEM REAP

Petit-déjeuner.

Départ avec votre guide à travers la campagne cambodgienne jusqu’aux temples de Roulos, chronologiquement les premiers de la civilisation angkorienne.

Arrivée à l’impressionnant Temple Bakong, dont le style architectural devint plus tard la signature des grands souverains khmers. Il s’agit d’une immense pyramide dont les quatre points cardinaux de chaque niveau servent de socle pour de gigantesques éléphants.

Continuation vers le Temple de Preah Ko (temple de la Vache Sacrée), ainsi nommé en l’honneur de la monture de Shiva, Nandin. A l’origine vêtu de stuc et de peintures murales, le temple est aujourd’hui encore recouvert d’anciens plâtres, notamment sur les tours arrière.

Puis poursuite vers un nouveau site rouvert depuis peu, le temple de Chao Srei Vibol, perdu dans la campagne. Visite des lieux dans une atmosphère d’abandon.

Déjeuner au restaurant The Natural Hut à proximité du Roulos.

L’après-midi, transfert en direction de Kampong Khleang : village lacustre établi sur les rives du Tonlé Sap, le plus grand lac d’eau douce de l’Asie du Sud-Est. Accompagné d’un guide local provenant du village lui-même, expérience immersive dans la vie exotique de cette partie aquatique du pays : maisons flottantes, embarcations hétéroclites, pêcheurs et éleveurs, forêts inondées.

Exploration en pirogue des canaux de cette incroyable ville flottante où les quelques 10,000 habitants du village vivent presque exclusivement de la pêche. Durant la saison sèche, ces maisons sur pilotis s’élèvent à plus de 10 m de hauteur, et flottent aisément au-dessus des flots lors du phénomène de « retournement des eaux » en saison verte (de mai à novembre).

En septembre/octobre le Mékong, saturé par les pluies des moussons, s’agrandit au point où son delta ne peut plus contenir l’énorme volume d’eau. L’eau est donc poussée au nord, vers le Tonlé Sap, augmentant la taille du lac de 2 590 à 24 605 km² au plus fort des inondations. Sa profondeur moyenne, qui n’est que de 1,5 m en temps normal, atteint alors les 10 ou 15 m. Quand le delta du Mékong peut à nouveau contenir l’eau, début novembre, l’eau reprend sa direction normale et sort du lac débordé. Elle y laisse une nouvelle couche de sédiments et transforme le pourtour du lac en un vaste maraisRetour à l’hôtel.

Le soir, dîner au restaurant Malis, une adresse culinaire qui mélange passion, histoire et créativité à travers une cuisine authentique cambodgienne.

Logement à l’hôtel.

Jour 10 - Me 07.10 : SIEM REAP

Petit-déjeuner.

Visite du Ta Prohm, temple envahi par la jungle et redécouvert en 1860 par l’explorateur français Henri Mouhout qui fera connaître les temples en France : « Qui nous dira le nom de ce Michel-Ange de l’Orient qui a conçu une pareille œuvre […] ? ».

Départ pour la visite d’Angkor Thom : la Cité royale construite par Jayavarman VII, roi bouddhiste de l’Empire khmer du début 13ème s, après la conquête et la destruction d’Angkor par les chams.

La visite de la Cité royale comprend : l’ancien Palais royal ; la terrasse du Roi Lépreux, plateforme qui présente plusieurs admirables figures sculptées d’apsaras ; la terrasse des Eléphants qui accueillait le faste des audiences royales et des cérémonies publiques ; le Temple Bayon, enchanteur avec ces cinquante-quatre gigantesques tours décorées des 216 visages d’Avalokiteshvara, le Bouddha de la compassion ; et le Baphoun.

Déjeuner au Mie Café, situé dans un jardin plein de sérénité, offrant une cuisine gourmande alliant saveurs occidentales et khmères enveloppées d’un savoir-faire suisse.

En fin d’après-midi, visite du symbole national, le plus grand et le mieux conservé des temples d’Angkor : Angkor Vat (début 12ème s). C’est aussi l’archétype de l’architecture khmère : celle du « temple-montagne » représentant le mont Meru.

C’est également l’un des seuls temples qui n’a cessé d’être en activité jusqu’à nos jours : d’abord hindou puis bouddhiste. Avec ses tours élancées et ses bas-reliefs uniques, il est l’un des monuments les plus extraordinaires jamais conçus par l’esprit humain. Déambulation le long de somptueux bas-reliefs résumant les faits d’armes légendaires des grands rois d’Angkor, le long d’énigmatiques couloirs où veillent apsaras, garudas et autres créatures célestes.  Retour à l’hôtel et pour ceux qui le souhaitent, possibilité d’assister au coucher du soleil depuis la colline de Phnom Krom – 151 marches pour rejoindre le haut de la colline.

Le soir, dîner au restaurant pou Restaurant et déambulation dans le marché de nuit de Siem Reap.

Logement à l’hôtel.

Jour 11 - Je 08.10 : SIEM REAP

Le matin, transfert sur l’ancienne Voie Royale en direction du village de Kirimanon, un village khmern se situant dans le Parc Archéologique d’Angkor.  Rencontre de la famille de Mme San.  Visite du village et rencontre avec les habitants.

Ensuite, transfert en direction du centre APOPO, une ONG belge qui forme les « héros rats », des rats entraînés à reconnaître les mines anti-personnelles.  Visite du petit musée de l’association, une occasion de retracer l’histoire du génocide des Khmer Rouges.

Déjeuner au restaurant Devatas.

Poursuite vers le temple de Banteay Srei dont le nom signifie : « La citadelle des femmes ». Ce bijou de grès rose renferme de remarquables linteaux sculptés en incroyable état de conservation.

Continuation de l’escapade vers l’atelier de l’Angkor Artwork, créé par Eric et Thierry Stocker, des artisans français experts en laque, dorure et polychromie. Rencontre des jeunes artisans afin d’observer leurs savoir-faire et découvrir leurs diverses réalisations sur les différentes techniques de laque, dorure, peintures et statuaires en bois sculptées main tout en visitant les lieux.

Eric Stocker, artisan restaurateur pour les musées nationaux et le mobilier national français, expert en laque, dorure et polychromie, pratique son art depuis 1974. En 1998, invité à rejoindre, sous le parrainage de l’Union Européenne, un programme d’artisanat d’art au Camdoge, Eric Stocker forme des jeunes cambodgiens à ces métiers. Sous sa direction, en 10 ans, 350 artisans seront formés aux pratiques des métiers d’art. En 2008, rejoins par son frère Thierry Stocker qui pratique le même art en France depuis 1978, ils créent avec des jeunes femmes artisans cambodgiennes l’Atelier Angkor Artwork.

En fin d’après-midi, transfert en tuk-tuk au bar Asana situé dans une ancienne maison de bambou de charme.  Rencontre d’un tenancier de bar, expert en cocktail khmer.  Suivi d’un atelier pratique pour créer deux boissons au choix à base de liqueur Sombai, mélangées à diverses herbes traditionnelles et épices.

Ce soir, spectacle de cirque acrobatique proposé par l’école PHARE, un programme de charité mis en place en 1994 afin de former aux métiers d’art des jeunes issus de milieux défavorisés.  Dîner de fin de séjour au restaurant Embassy situé dans un restaurant intime et offrant une cuisine khmère gastronomique.

Logement.

Jour 12 - Ve 09.10 : SIEM REAP / BANGKOK

Petit-déjeuner.

Départ pour la visite du musée national d’Angkor afin de faire un résumé des merveilles que vous aurez vu. Etendu sur 20,000 mètres carrés, ce site permet de mieux comprendre l’histoire, la civilisation et l’art khmers.

Continuation par la découverte du Centre de Conservation d’Angkor, où sont gardés précieusement plus de 5 000 sculptures de valeurs inestimables.

Déjeuner au Square 24 et temps libre pour la détente à l’hôtel ou l’auto-découverte.

Vers 18h, dîner rapide au Spoons Café, restaurant caritatif et transfert à l’aéroport pour les formalités d’embarquement.

Envol par avion de ligne régulière Bangkok Airways à destination de BANGKOK.

Vol PG 908 – SIEM REAP 19h30 – BANGKOK 20h40

Changement d’avion.

Jour 13 - Sa 10.10 : BANGKOK / BRUXELLES / LIEGE

Envol par avion de ligne régulière Thaï Airways à destination de BRUXELLES.

Vol TG 934 – BANGKOK 00h30 – BRUXELLES 07h40

Formalités de police et de douane.

Récupération des bagages.

Retour à LIEGE en navette.