Ouzbékistan – La Route de la Soie

11 à 15 jours du 19/09/2020 au 30/09/2020
CONDITIONS
La DIFFICULTÉ

Moyenne

DESCRIPTION

A partir de 2020
Suppl single : 200

Aux portes des mondes, entre Chine, Inde, Perse et Europe, l'Asie Centrale demeure terra incognita, une terre qui se mesure au galop d'un cheval, au lancer d'un faucon, un royaume de steppes libres et infinies ondulant sous le vent. Dans ces contrées turco-mongoles où l'on peut être à la fois musulman et descendant de Genghis Khan, les empires nomades ont conservé intactes les villes sacrées de l'islam, Boukhara et Samarkand.
Les villes caravanières des Routes de la Soie où se croisèrent toutes les religions du monde médiéval portent derrière leurs enceintes mille légendes qui continuent à nous fasciner et les caravansérails, perdus au milieu des déserts, regorgent d'anecdotes d'une vie riche en péripéties. Autrefois empruntée par les caravaniers qui glissaient le long de la Route de la Soie, cette vaste région semi-désertique attire plus d'un amateur d'art islamique dans ses villes dont les noms évoquent un passé prestigieux : Samarkand, Boukhara, Khiva, Tachkent.
Ces cités mythiques surgissent miraculeusement au cœur des déserts et leur architecture de briques et de céramiques est un défi à la solitude environnante.

Jour 1 - Sa 19.09 : LIEGE / BRUXELLES / ISTANBUL / TACHKENT

Rendez-vous à LIEGE pour le transfert en navette à ZAVENTEM, aéroport de Bruxelles-National.

Formalités de police et d’embarquement.
Envol par avion de ligne régulière Turkish Airlines à destination de TACHKENT via ISTANBUL
Vol TK 1938 – BRUXELLES 11h15 – ISTANBUL 15h35 (repas à bord)
Changement d’avion.
Vol TK 370 – ISTANBUL 18h35
Nuit à bord.

Jour 2 - Di 20.09 : TACHKENT

TACHKENT 01h05

Après les formalités, accueil par notre correspondant et notre guide francophone.
Transfert et installation à l’hôtel 4*.
Logement.
Petit-déjeuner tardif.
Départ pour la première partie de la découverte de la capitale ouzbèke.
Métropole de l’Asie Centrale, TACHKENT se présente comme une cité aux visages multiples. En la parcourant, de la vieille ville aux maisons de pisé jusqu’au centre urbain reconstruit après le tremblement de terre de 1966, et où se dressent maintenant des immeubles de plusieurs étages, on traverse près de 2000 ans d’âge.
Promenade dans la ville et visite :
Quartier ancien, complexe architectural « Khazret-Iman, nécropole de l’iman Abou Bakr Muhammad al-Kaffar Shashi, l’un des premiers imans musulmans et divin poète, Barak-khan Medressa, Sheikh Medressa, également appelée Mosquée Khast Imon où est conservé le Coran Osman, le plus ancien au monde.
La Medressa Mui-Mubarak, Mosquée Juma, Institut islamique Iman Ismail al Bukhari – une académie post-medressa de deux ans
Déjeuner.
Continuation des visites, Medersa Abdul Kassym, la place Hadra, Kukeldash Medressa (frère Foster), Chorsu oriental bazar.
Dîner et logement.

Jour 3 - Je 21.09 : TACHKENT / OURGUENTCH / KHIVA

Petit-déjeuner.

Continuation des visites, place Amir Temur, Souvenir aux victimes de répression – ensemble mémorial et musée Monument du courage, l’épicentre du tremblement de terre de Tachkent en 1966, place du Théâtre, Broadway, rue piétonne avec artistes, fontaines et monument modernes.
Déjeuner.
Visite du Musée des Arts Appliqués, place de l’Opéra et théâtre Navoi.
Dîner.
Vers 19h30, transfert à l’aéroport et envol à destination d’OURGUENCH.
Départ par la route vers KHIVA et installation à l’hôtel 4*.
Logement.

Jour 4 - Ma 22.09: KHIVA

Petit-déjeuner et départ pour la découverte de l’ancienne ville de KHIVA, unique ville-musée à ciel ouvert qui est sous la protection de l’UNESCO.

Vous y verrez :
– La mosquée Djouma (du vendredi), la principale mosquée de Khiva. Fait unique en Asie centrale, elle est de type fermé, en raison du climat continental rigoureux. Sur les portes sud figure la date de sa construction 1788-1789, mais les 212 colonnes qui soutiennent les poutres de son plafond sont beaucoup plus anciennes : vingt-cinq remontent au Xème s. et la plupart aux 12Ième 14ème s.
– Le complexe Pakhlavan Makhmoud (14-19s) est le plus remarquable monument architectural de Khiva ;
– La Medersa Islam-Khodja (1908-1912) avec son minaret de 44,5m de hauteur et 9,5 de diamètre, le plus haut de Khiva,
– La Medersa d’Alla Kouli, d’un style  » classique « , elle est parfaitement intégrée sur une place, véritable forum où on lisait les édits du Khan ;
Déjeuner
Continuation de la visite.
– Le palais Tachkhaoli qui est un mélange d’architecture rurale et urbaine. L’ensemble signifie  » domaine de pierre  » et se présente sous la forme de plusieurs cours communiquant entre elles par des couloirs intérieurs ;
– Le Mausolée de SayidAlaouddine date de 1310 époque où Khiva était sous la domination de la horde d’Or Mongol, vous verrez les gens prier devant le sarcophage couvert de céramique du XIXème siècle.
Dîner et logement.

Jour 5 - Me 23.09: KHIVA / BOUKHARA (450 km)

Petit-déjeuner.

Départ en autocar pour BOUKHARA à travers le désert Kyzyl Koum sur la route des caravanes.
Déjeuner pique-nique en cours de route.
Arrivée et installation à l’hôtel 4*
Dîner et logement.

Jour 6 - Je 24.09 : BOUKHARA

Petit-déjeuner.

Départ pour la visite de cette deuxième ville musée d’Ouzbekistan qui fut la capitale régionale de la fin du XVIème jusqu’en 1917. Boukhara regorge de monuments époustouflants au cœur d’une ville intacte. Découverte de l’ensemble Po-I-Kalian composé du minaret Kalian(1127), de la mosquée Kalian et de la medersa Mir-I-Arab. Balade sous la coupole marchande Toki-Zargaron (le pavillon des bijoutiers), les medersas d’Ouloug Beg (1417) d’Abdulaziz Khan (1652), Tim d’AbdoullaKhan.
Déjeuner.
Après-midi, visite de l’ensemble Liab Y-Khaouz, l’un des lieux les plus appréciés de Boukhara qui se compose de la médersa Kukeldach et de la medersa Nodir-Devon-Beghi (1622), de la medersa Khanaka Nodyr-Devon-Beghi, Mosquée Magokly – Attari.
Balade sous les coupoles marchandes du XVIème siècle : Toki-Sarafon (coupoles des changeurs et Toki-Tilpak Fourouchon (coupole des chapeliers. Visite de Tchor -Minor, ensemble à quatre minarets.
Ensuite visite de la Citadelle d’Ark (6-9èmess.), résidence fortifiée des dirigeants de Boukhara. Elle comportait des palais, des casernes, l’hôtel des monnaies, la prison ; Mausolée d’Ismail Samani (9-10èmes s.), le Mausolée Tchachma-Aïoub, l’ensemble Bolo-Khaouz.
Dîner avec chants et danses à la Medersa Nodir Dewon Begi.
Retour à l’hôtel et logement.

Jour 7 - Ve 25.09 : BOUKHARA

Petit-déjeuner.

Départ pour la visite des environs de Boukhara :
Découverte de la résidence d’été Sitorai Mokhi Khossa, l’un des palais-résidences de la campagne construit au XIXème siècle par le père du dernier émir Said Alim Khan, dans le village de Soumitan à 6 kilomètres de Boukhara
Déjeuner.
Après-midi visite de la Nécropole de Chor Bakr (quatre Bakhr).
Dans ce lieu se trouve le double tombeau d’Abou Bakhr Saad et d’Abou Bakhr Ahmad, descendants de Mahomet.
Retour à l’hôtel.
Dîner et logement.

Jour 8 - Sa 26.09 : BOUKHARA / VOBKENT / GUIZHDOUVAN / SAMARCANDE (300 km)

Petit-déjeuner.

Route vers SAMARCANDE via VOBKENT, ville située à 35 Km au nord-est de Boukhara. Visite du Minaret de Vobkent, superbe réalisation de l’architecture Karakhanides (1096-1098) dressant ses 39 m en rase campagne. Son fut élancé s’orne de bandeaux fins et espacés. Des inscriptions se détachent sur un décor de briques, admirablement agencées pour former des motifs.
Déjeuner.
Continuation vers GUIZHDOUVAN.
Visite de l’Atelier des Céramistes, célèbre école dont un des fondateurs est Ibodullo Nasrullaev, renommé dans le monde entier.
Continuation vers SAMARCANDE où l’arrivée est prévue en fin d’après-midi.
Installation à l’hôtel 4*.
Dîner et logement.

Jour 9 - Di 27.09 : SAMARCANDE

Petit-déjeuner.

SAMARCANDE est l’une des plus vieilles citées au monde. Ancienne étape de la Route de la Soie, ville-phare de l’Orient à l’époque où Tamerlan en était le maître ; autour de son nom s’étendent encore les rais du mystère et du rêve. Elle n’est plus « le visage de la terre », ni même «la précieuse perle du monde islamique », et pourtant il semble que se révèlent à la fois les monuments d’une civilisation prestigieuse et l’expression d’un art arrivé à ses sommets. Découverte de l’une des plus vieilles villes du monde : la première mention écrite de Samarcande remonte à l’an 329 av. J-C., lorsque, capitale de la Sogdiane, elle subit l’assaut de l’armée d’Iskander à Deux Cornes (c’est le nom que l’on donnait à Alexandre le Grand en Asie Centrale). Les habitants de Samarcande résistent au conquérant pendant trois années, même après la mort de leur chef, Spitamêne, mais en vain. Au 14ème siècle, Samarcande atteint son apogée sous Tamerlan. Celui-ci l’a choisie pour capitale dès le début de son règne, en 1370. L’année suivante, il relève l’enceinte de la ville et fait bâtir une nouvelle citadelle. Grâce au talent de milliers d’artistes, amenés de force à l’issue de chaque campagne, Samarcande brille bientôt d’un éclat digne de l’empire démesuré qui s’étend bientôt de la Volga au Gange et du Tian-Chan au Bosphore.
Visite de l’ensemble de Chakhi-Zinda, du musée Afrossiab, visite des vestiges de l’Observatoire d’Oulougbek.
Visite de la plus grande mosquée d’Asie Centrale Bibi-Khanym avec le bazar à côté.
Déjeuner en cours de visite.
Continuation des visites avec :
– La place Reghistan (15-17èmes s.), centre officiel de l’empire Timurides, qui se compose de trois medersas.
– La Médersa d’Oulougbeg (1477-142O) était au 15ème s. la plus grande université d’Asie centrale. En plus des disciplines religieuses, on y enseignait plusieurs sciences dont l’astronomie. La pureté de sa composition, la rigueur de ses proportions, la noblesse de sa décoration, l’harmonie de ses couleurs en font un modèle du genre.
– Le Cher Dor.
– La Médersa Tilla-Kari (c’est-à-dire « couverte d’or ») apporta la touche finale à l’ensemble quelques années plus tard (1646/1647 – 1659/1660).
Visite des mausolées Gur-Emir et Roukhabad.
Retour à l’hôtel.
Dîner et logement.

Jour 10 - Lu 28.09 : SAMARCANDE / CHAKHRISABZ / SAMARCANDE

Petit-déjeuner.

Départ par la route vers ville natale de Tamerlan : CHAKHRISABZ.
La ville « verte », l’ancienne Ketch, était le siège du clan turc des Bardas, et Tamerlan y naquit en 1336. Il y fit élever entre 1379 et 1396 palais, medersas et mausolées.
Découverte :
– Du Palais Ak-Saraï ou « Palais-blanc », ou « Palais de Timour » qui, bien que mutilé, demeure aujourd’hui le monument le plus impressionnant de l’architecture laïque de l’Asie Centrale médiévale. Au centre, la grande cour rectangulaire était pavée de briques vernissées et de carreaux de faïence.
– De la Mosquée Kok-Goumbaz, grande mosquée du vendredi qui fut complétée par Oulougbeg en 1432 en l’honneur de son père Chokhrukh. Le nom de la mosquée signifie « Dôme Bleu » et la visite d’une médersa.
Déjeuner en cours de visite.
Dans l’après-midi retour à SAMARCANDE.
Dîner et logement.

Jour 11 - Ma 29.09 : SAMARCANDE

Petit-déjeuner.

Poursuite des visites de la ville avec :
– La Mosquée et le Mausolée Khodja Akhrar Solufi de la secte des Nakhshbandi qui fut un chef politique et spirituel de la fin du 15ème siècle,
– La Medersa Nodir Dewon Begi construite autour du mausolée Khodja Akhrar,
Déjeuner.
Après-midi libre pour flâner dans cette superbe ville, paradis des photographes.
Dîner d’adieu.
Logement (courte nuit).

Jour 12 - Me 30.09 : TACHKENT / ISTANBUL / BRUXELLES / LIEGE

Transfert nocturne vers 03h15 à l’aéroport de SAMARCANDE.
Envol par avion de ligne régulière Turkish Airlines à destination de BRUXELLES via ISTANBUL.
Vol TK 373 – SAMARCANDE 05h45 – ISTANBUL 08h50
Changement d’avion.
Vol TK 1943 – ISTANBUL 11h35 – BRUXELLES 14h00
Récupération des bagages.
Formalités de police et de douanes.
Retour en navette Shuttle Express à LIEGE.